Commentaires


Aucun commentaire

Xavier à Hawaii.....

Rédigé par Jean-Luc le 2013-10-16 00:00:00

Xavier à Hawaii.....
Xavier en tête, puis un triathlète tous les 7 mètres !
Salut à tous, apres une nuit de récup, je flotte toujours sur un petit nuage. Merci, merci et encore merci à tous d'avoir veillé si tard. Merci à toi Stéphane pour ce finish avec les trippes, le plaisir, la classe qui contribue grandement à ce happy-end.

Comme dans un bon film d'action, le scénario était bien écrit, plein de rebondissement, de la fumée, un coup de canon pour le début de la bataille, une bonne baston aquatique, un coup dans l'?il droit, puis ?il gauche (pour qu'il n'y ait pas de jaloux), l'espoir de faire une super temps lorque je vois 30min au demi tour ... s'était sans compter le courant de face sur le retour, j'ai compris ma douleur lorsqu'un bonnet vert me double (... un pirate avec une jambe de bois ... ou plutot pas de jambe du tout ... la looze).
Du coup, 1h09, mieux que prévu (1h10), mais dans le bas-fond du classement (>1000). On est bien à Hawaii, et tous les mecs que se baladaient les jours précédents, affutés comme des lames, bronzés comme des brésiliens, n'étaient pas la pour faire que du dos crawlé.
J'enfourche l'avion de chasse, je constate que le Plasma de Steph a pris la poudre d'escampète ... lui qui comptait nager 1h12 ... il m'aurait menti
Premiere petite boucle de 10km dans la ville, cela permet de voir notre femme-club ... allez les filles, et aussi de constater les dégats de la premiere partie aquatique ... j'avais l'impression de croiser un défilé incessant de vélos faisant vouuuttchee, voutcheee..... bruit des 808, P5 et autres armes de guerres équipant les chevaliers casqués qui arrivent d'en face). Ca permet aussi de pointer Stéphane à environ 2min.
Sortie de Kona, Palani Road, nous ammène sur le Queen K, l'autoroute. Pour ceux qui n'ont jamais vu d'image, c'est vraiment une grosse autoroute qui monte pendant 80km vers le nord avant de trouver un virage et revenir dans l'autre sens. Ca fait rêver comme parcours, non?

Je calle le cardio et la fréquence de pédalage et je commence à remonter les vélos, tous plus beaux et équipés les uns que les autres, au bout de 30km, je fais un coucou à Stéphane, quelques 20km plus loin, je double un certain F Houzelle (plusieurs top 100 à Hawaii), ou plutot je le dépose ... et je me dis ... oh oh ... soit je suis en forme, soit je vais prendre cher plus tard, tant pis. On m'a tellement dit fait toi plaisir.. alors j'y vais, et clairement rouler à bloc c'est vraiment bon.
Une anecdote, lorsqu'on croise les pros, je me mets à regarder les allures, les vélos, je deviens un peu spectateur de la course ... le coeur redescend de 5 puls, la vitesse de 2km/h ... sanction immédiate : 10 mecs me doublent ! Il y a une telle densité d'athletes soigneusement rangés tous les 7m (réglement), que si je me relache un poil, je me fais rattraper, si par contre je reste dans la bonne allure, je continue à rattraper des places.

Peu avant le demi tour, un groupe de 30 mecs, de vrais cyclos, me revient dessus, ça draft à tout va, j'essaye de lutter, de repasser devant, mais au bout d'un moment, j'abandonne. Tant pis, moi au moins je pourrais me regarder dans le miroir ce soir.

AU bout de 100km, pour environ 2h27 je crois, tout va toujours bien. Je recroise Stéphane, qui ne lache rien lui non plus. Le retour sera moins rapide, beaucoup de vent de face. Au milieu du parcours vers le 140, on croise Delphine et Valérie. Retour à Kona, 38 de moyenne, 4h44, je me dis que le job est fait. Aucune idee de mon classement, je pense à la 200ieme place, et effectivement, 203, trop bien vu mon handicap en natation. J'ai une grosse pensee à tous ceux qui devaient etre en france à faire Refresh Refresh et qui ont du voir mon classement grimper, grimper, grimper ... les graphs faits par Nico sont bien explicites!

Transition, enfilage des boosters, chaussettes, baskets et c'est parti. Démarrage à la cool, dans les 4'45/km, cardio vers 135, pas de pression, pas envie de terminer en souffrance comme à Frankfurt. les 5 premiers km sont durs, mais ça tient, j'ai confiance et je sais que ça va aller mieux. Effectivement, la forme revient, j'accélère un peu, 4'30 au km, je croise pas mal de français, Houzelle me rattrape, salutations rapides et il repart aussi sec vers un nouveau top100. Arrivé vers la jonction avec la Queen K (km 16), je recroise Delphine, et Valérie, un petit bisous, ça vaut bien une powerbar ... et ça repart de plus belle. Vers le km20, point de coté, coup de chaud, je decide de faire un break, ravito, toilette, étirement, cout de l'opération : 4min. Puis je repars, un peu moins vite, mais régulier. Le rythme tiendra jusqu'au bout. Vers Energy lab (km 28 environ), je croise Stéphane au demi tour, j'évalue environ 2min l'écart, je me dis que s'il me reprend 10 à 15" tous les km, on devrait faire la jonction à 4km de la fin, au niveau du stand ou est positionné notre femme-club!
A chaque ravito, c'est le même rituel : Eponges glacées, eau, coca un coup sur deux, Gel un coup sur trois, iso selon l'envie et un verre d'eau dans la figure pour se maintenir éveillé. Et la encore, le scénario se déroule impeccablement. Stéph revient sur moi 500m avant le point ou sont Dephine et Valerie. A ce moment, Delphine nous dit que sur Facebook les copains ne sont pas couchés et sont tous à fond et aussi que les 9h30 ne sont pas loin. Il ne m'en fallait pas plus pour retrouver de l'énergie pour accélérer à 15km/h tout en encourageant Steph à me suivre, allez allez , prends la roue, on va aller le chercher ce chrono. On reprend encore une dizaine de places, je repense à la vidéo postée par Jean-Luc, le remake de l'incroyable finish de Bekele, Mo Farah, on est train de le faire .... sauf que eux, ils étaient à plus de 20km/h, bref ... we did it! 232 et 233ieme place, 42 et 43ieme de notre groupe d'age M35-40. Quelle course de fous.

Nous arrivons main dans la main en 9h28 en se disant "pas de perdant, que des gagnants et surtout que du bonheur! N'en déplaise à nos clubs respectifs ... il va donc falloir revenir si on veut se départager!

Tags : Résultats, Compétitions, Triathlon, Ironman, Longue Distance